Brève histoire de la Nouvelle Zélande

 

Découverte de la Nouvelle-Zélande

L’histoire de la Nouvelle-Zélande est assez récente, mais connaissez-vous celle d’Aotearoa qui est, elle, plus ancienne. Cette histoire remonte à quelques siècles mais aucun historien ne sait la dater exactement. Le premier Maori qui foule les terres d’Aotearoa il y a près de 1000 ans est l’explorateur Kupe. Il s’est servi des courants océaniques et des étoiles pour se diriger à travers l’océan Pacifique et est finalement arrivé au Pays du Long Nuage Blanc, dans le Northland. Le pays que nous connaissons maintenant était alors une forêt sauvage remplie d’animaux. Les populations maoris qui sont ensuite arrivées par vagues, se sont installées sur les côtes pour une raison stratégique : l’accès à la mer et en même temps à la forêt. Entre pêche et chasse, le peuple maori s’est adapté à chaque endroit. L’île du Nord était l’île privilégiée car le climat était plus doux que dans l’île du sud. Les Maoris se sont acclimatés au Pays du Long Nuage Blanc et cultivent depuis de nombreuses histoires et légendes qui font aujourd’hui le charme de la Nouvelle-Zélande.

Arrivée des Européens

A l’heure où les Européens ont soif de nouvelles découvertes, Abel Tasman, navigateur hollandais, part dans les eaux pacifiques à la conquête de cette mystérieuse terre australe qui est supposée détenir quelques richesses. Au milieu du XVII ème siècle, Abel Tasman arrive sur les côtes de Nouvelle-Zélande, et décide de jeter l’ancre dans la baie qui porte désormais son nom. Les Maoris sont venus à la rencontre de ces nouveaux arrivants mais la communication a été très difficile. Un incident est venu perturber le premier contact entre Abel Tasman et son équipage et les habitants d’Aotearoa. Le bateau d’Européens décide alors de rejoindre la côte nord de l’île du Nord, mais à aucun moment ils ne poseront un pied sur le sol néo-zélandais. 

Colonisation de la Nouvelle-Zélande

L’étape suivante se déroule plusieurs années après, lorsque James Cook débarque dans le pays et colonise la Nouvelle-Zélande au nom de l’Angleterre. Alors que les tribus maoris sont en guerre, les colons en profitent pour s’allier avec les armées du nord et conquérir ensuite le pays entier. Les Maoris notent rapidement l’intérêt d’être du côté des Anglais qui représentent une très grande puissance. C’est le 6 février 1840 qu’est signé le Traité de Waitangi entre le peuple maori et les Anglais. Ce traité, traduit dans les deux langues, permet aux Anglais d’acquérir les deux îles de Nouvelle-Zélande. Aujourd’hui encore cet événement historique est contesté car les Anglais auraient traduit le traité d’une certaine manière qui les avantagerait plus que les Maoris. 

La Nouvelle-Zélande est un pays qui fait partie du Commonwealth et qui possède un lien étroit avec la Couronne d’Angleterre. Les Néo-Zélandais ont servi pour l’Angleterre lors des guerres mondiales du XXème siècle et le pays a vu de nombreux soldats mourir sur les champs de bataille européens.

Drapeau de la Nouvelle-Zélande

Drapeau de la Nouvelle-Zélande

Langue officielle: Maori et Anglais

Monnaie: Dollars néo-zélandais

Capitale: Wellington

Premier Ministre: Bill English

Décalage horaire: GMT +12

Nombre d’habitants: 4.4 millions

Hymne: God defend New Zealand